L'alliance des seigneurs d'Aleth

Association de jeux de rôles et jeux de plateau de Saint Malo
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Debriefing de Campagne] - Pathfinder : L'oeuf du temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guybrush

avatar

Messages : 191
Je joue a : Plein de chose
Je masterise : Ocrefer, Numenera, Pathfinder

MessageSujet: [Debriefing de Campagne] - Pathfinder : L'oeuf du temps   Ven 21 Avr - 16:50

Pour le meilleurs ou pour le pire le groupe a finalement occis Dorilaelwe avec l'espoir de retrouver une temporalité saine en Varisie. Impossible toutefois pour eux de vérifier cette hypothèse tant qu'ils se trouvent sur la planète d'origine des elfes : Castrovel. La mort pour le moins troublante de la reine Talandia Endasseril - ou plutôt de la personne qui occupait à sa place le trône d'Arrelond (la ville marmoréenne) - tente à prouver qu'il s'agissait d'une sorte de copie fabriquée par magie et au moins partiellement inconsciente de son état. De manière totalement surprenante le groupe doit son salut à l’insupportable Naederi et sa poignée de fidèles débordant d’arrogance qui leur offre une porte de sortie à ce qui pourrait devenir une crise diplomatique.

Vous retrouvez Naederi dans la court intérieur du palais ; les cadavres des quatre gardes royaux restant chirurgicalement assassinés et effondrés à leurs pieds. A l'extérieur la nature est étrangement calme, ni le vent ni les oiseaux chantent à vos oreilles. Naederi prononce une brève incantation et le son revient brusquement.

-"Je ne pense pas que ma parole suffira à convaincre le reste de la ville. Vous devriez partir d'ici tant que vous le pouvez... je suppose que vous êtes toujours en bon terme avec les Lashuntas." - Il détache de son manteau la broche elfique que vous lui aviez rendu auparavant. -"Vous devriez avoir besoin de ça pour rentrer chez vous."

Si l'on en croit ce que vous a dit Dorlaelwe sous les traits de la reine des elfes, il ne vous resterait plus que 7 jours à vivre. 7 jours pour trouver un antidote dont seule la dragonne connaissait la composition ! Le premier réflexe de Christobald une fois remis sur pieds fut d'interroger Dorilaelwe au delà de la mort, mais en l'absence d'un corps en bon état cette ultime tentative se révéla veine ! Que faites-vous au court de ces sept jours?




Voilà comment nous allons le jouer. On va considérer dans le cas général que les actions à peu prêt plausibles sont vouées à réussir ; avec il est vrai plus ou moins de brio. Pour les actions qui dureraient réalistement plus de quelques heures je vous demanderait d'indiquer le temps maximal que vous êtes prêt à passer avant d'abandonner ou de parvenir à vos fins. Si aucune action des décrite je considérerais que le personnage ne fait rien de significatif et suit le mouvement global.

_________________
"Oh! blame not the bard." Thomas More
Revenir en haut Aller en bas
Trolait
Semblant de webmaster
avatar

Messages : 551

MessageSujet: Re: [Debriefing de Campagne] - Pathfinder : L'oeuf du temps   Lun 24 Avr - 8:44

Je ne peux me prononcer, je comprends pas grand chose à ton résumé. Bon courage aux autres.

_________________
Alaster, Trolait, Gorbar et Walajin ne sont plus que des noms. Ce sont aussi des histoires...
Revenir en haut Aller en bas
Landsrad
Roliste 24 père niv 5.1
avatar

Messages : 1891
Age : 40
Je vis à : st malo
Je joue a : au Jdr
Je masterise : vampire , Abérrant , anima

MessageSujet: Re: [Debriefing de Campagne] - Pathfinder : L'oeuf du temps   Lun 24 Avr - 12:35

Je cherche un remède dans le labo de ma maison. Je ne sort que pour chercher ou acheter des ingrédients .
1 er pt analysé le poison.
2 eme pt . trouvé le remède.

_________________
Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue.
Albert Einstein
Revenir en haut Aller en bas
chonchu

avatar

Messages : 26
Age : 29

MessageSujet: Re: [Debriefing de Campagne] - Pathfinder : L'oeuf du temps   Mer 26 Avr - 9:33

Je viens de manger un dragon (larve de dragon), je passe au moins deux jours à digérer ?

Pour le poison:
1- je vais chercher dans la nature des remèdes (fusion avec un arbre centenaire, utilisation de sang sue).
Je peux éventuellement contaminer des animaux/insectes et leur faire boire mon sang; ainsi l'organisme étant plus petit il devrait mourir très vite et je pourrais déterminer la cause de leurs morts et en déduire le remède approprié.

2- Je pars en quête d'un arbre spécifique qui me permet de créer un clone de bois et qui seras habité par mon âme en cas de décès.
Cette technique ne marche que si je meurs d'une mort violente (une mort de vielles épuisent l’âme) et me refait tomber aux niveaux 1.
Le parfum dû boit de la poupée (clone) créer une illusion qui me donne exactement la même apparence et couleur de peau.

Revenir en haut Aller en bas
Nitch

avatar

Messages : 61
Age : 35

MessageSujet: Re: [Debriefing de Campagne] - Pathfinder : L'oeuf du temps   Mer 26 Avr - 17:32

Je demande assistance aux elfes avant de contacter les Lashuntas. Si ces derniers ne nous aident pas, je m'arrangerai pour provoquer un conflit entre les deux factions. J'estime qu'on a fait plus que notre part en tuant les deux dragons et qu'ils nous en doivent une!

Idéalement, je demande l'asile à Naederi et je cherche un moyen pour pouvoir circuler librement dans la ville afin rechercher un remède aussi par moi même et enquêter rapidement sur ce qu'il aurait pu advenir de la Reine. Si cette dernière est encore en vie, elle saura surement nous aider vu qu'elle est sensée toucher à tout! Peut etre une potion de transformation de la part de mon amie Adelaide fera l'affaire!

PS: Je recupère aussi le baton de Christobald si ce dernier n'en veut plus (avec un bras en moins, il a amplement mériter de se reposer et donc de renoncer à combattre).

PPS: Si les elfes ne sont pas coopératifs, je contact les Lashuntas. En fonction de ta réponse Guybrush, je détaillerai mes choix auprès de cette faction ultérieurement.
Revenir en haut Aller en bas
Guybrush

avatar

Messages : 191
Je joue a : Plein de chose
Je masterise : Ocrefer, Numenera, Pathfinder

MessageSujet: Re: [Debriefing de Campagne] - Pathfinder : L'oeuf du temps   Jeu 27 Avr - 10:56


  • Du côté d'Adélaïde (Mik) :

Tu ne m'as pas précisé où tu déployais ta maison donc j'imagine que tu le fais le plus proche possible, probablement à l'extérieur de la ville si je me base sur ce que tu avais fais à Kaer Maga. Adélaïde travaille pendant plus de 7 heures à analyser ses humeurs c'est à dire sa bile jaune, sa bile noire, son sang et sa flegme jusqu'à ce qu'elle constate que le soleil s'est déjà couché ; il est vrai que les jours sont plus courts ici. Adélaïde est loin d'être simple d'esprit et un sentiment atroce effleure sa pensée : "Ce peut-il que la reine parlait de journée de Castrovel quant elle annoncé les 7 jours. Auquel cas il ne lui resterait non pas 6 jours mais 3 jours équivalant sur Golarion pour trouver un remède !"

Adélaïde se diagnostique quelques problèmes mineurs et un poison commun qui lui aurait à terme fait perdre la vue ; probablement une toxine qui imbibait la lame des guerriers royaux. Elle constate aussi sans toutefois pouvoir se l'expliquer que sa bile jaune est plus claire que ce qu'elle ne devrait. Pas de quoi s’alarmer en temps normal - surtout en ayant changé de planète - mais il s'agit pour le coup d'être attentif à tous les symptômes. Elle poursuit ses travaux jusqu'au levé du jour puis va chercher le nécessaires chez les apothicaires de la ville pour concocter un cocktail d'antidotes qui, elle l'espère, la guériront du petit cadeau de la reine. Au bout du sixième jour Adélaïde est épuisé à la fois par le manque de sommeil et par les importantes doses médicamenteuse qu'elle a ingurgité. Elle a fait son possible avec le peu d'information qu'elle avait et il ne lui reste plus à présent qu'à se reposer et attendre le verdict dans un jour.

Elle se couche exténuée et se réveille aux premières lueurs d'un jour nouveau... probablement le lendemain mais elle n'est pas sûr. Elle est groggy avec la gorge sèche et un curieux arrière goût de sel sur le palet mais elle ne va pas si mal que cela tout compte fait. Son serviteur invisible est resté à veiller sur elle tout au loin de son sommeil réparateur. Il lui sert un thé chaud et du pain grillé comme si de rien était : qu'il doit être bon de ne pas avoir comme lui conscience que le pire aurait pu arriver !





  • Du côté de Crog (Alexandre) :


Crog passe effectivement deux jours à sommeiller... Il n'y croyait pas lui même mais c'est vrai que les journées sont plus courtes sur Castrovel. Il n'est pas sûr que cela aura été l'utilisation la plus efficace de son temps mais enfin il l'a quand même fait. Dans son fort intérieur il pourrait se dire qu'il n'y a nul besoin de culpabiliser puisqu’il lui est impossible de revenir en arrière de toute manière.

Ses études sur les animaux de la forêt lui arrachent quelques grimaces et il a conscience de prendre quelques libertés avec les principes moraux traditionnels des druides mais compte tenu des résultats alarmant qu'il obtient c'est un dilemme moral qu'il se réserve pour plus tard ! Les créatures qu'il contamine s'évaporent au bout de quelques heures comme des gouttes de rosée par grand soleil. Elles finissent toutes par disparaître peu à peu du monde à la fois physiquement mais aussi en tant que souvenir. Il doit lutter avec lui même pour se souvenir de leur existence et il doit bien en oublier une bonne moitié. Sentant sa fin arriver Crog tente le tout pour le tout et accomplit un ancien rituel druidique qui il l'espère garantira sa survie si le pire venait à arriver. Il explore la jungle jusqu'à trouver un coin isolé et attend sa fin arriver protégé par l’écorce d'un arbre millénaire.

Le rituel est s'il ont peut dire couronné de succès, même si tout ne se passe malheureusement pas comme prévu... Crog se réveille bel un bien et il est en vie mais il n'a aucune idée de la date ni du lieu. Il est au milieu d'une clairière... complètement nu... et sa peau d'habitude merveilleusement verte arbore désormais une teinte inhabituellement ambrée. Ses immenses mains de demi-orc sont graciles et osseuses, d'étranges callosités brunâtres dessinent des motifs ésotérique depuis la base de sa nuque jusqu'à son nombril et son né s'est retroussé au point de s'aplatir sur sa face.

Il ressent une pulsion animale qui le guide vers l'est pendant environ un kilomètre jusqu'à l'amener vers l'arbre - désormais creux - qui lui servait de refuge à lui et à ses possessions. Au détour d'une flaque d'eau il ne peut s'empêcher d'observer son reflet. C'est bien ce qu'il lui semblait, il s'est réincarné tout comme il a réincarné Perishial ! Crog devient un druide réincarné (archétype de druide) et il ressemble désormais à quelque chose comme cela :






  • Du côté d'Eyrin (Nitch) :


Les elfes sont froids et distants avec Eyrin. A rester discuter avec Naerderi, elle comprend que ce dernier accepte mal l'idée qu'une humaine ait pu rendre service à son peuple mais alors qu'elle sur le point de renoncer il lui offre un anneau qui déguise son apparence en elfe. Tout compte fait il s'agissait plus pour lui d'une joute verbale de principe qui fait partie de sa culture et de son tempérament à l'image d'un vendeur d'épice sur les bazars du Katapesh. Elle peut donc circuler librement en ville et mener à bien son enquête comme bon lui semble. Avec l'aide de Naederi et des quelques elfes qui lui sont fidèle elle retrouve Perishial (le demi-elf réincarné en demi-orc) dans les cachots royal. Lui aussi manifestement empoisonné, il est au bord de la mort ! Dans un dernier soupire il apprend à Eyrin que sa majesté Telandia Edasseril les a convié au palais en avance de la date prévue pour éviter tout contact avec les lashuntas.

Directement interrogés, ces derniers annonce qu'ils ont très vite soupçonnés Dorilaelwe d'avoir de mauvaise intentions. Lorsqu'ils en ont acquis la certitude que la véritable reine était détenue prisonnière dans les cachots de la ville ils ont pris la lourde décision de la faire enlever quitte à refroidir drastiquement leurs relations avec les elfes. La reine avec qui vous avez discuté n'était autre qu'une marionnette créée de toute pièce à partir d'un fragment de psyché brutalement arrachée à l'âme de la reine légitime. Bien sûr la dragonne ne pouvait pas se permettre qu'on découvre ses machinations. Elle mena donc une campagne de discrédit envers les lashuntas et attira les ruches volantes des forlians à la surface de Castrovel pour occuper ses nouveaux ennemis. Ses mains étaient enfin libres pour accomplir ses méfaits et ce jusqu'à ce que le groupe intervienne. Dorilaelwe avait pour intention de vous faire attendre  près de l'Aiudara le temps nécessaire pour que le poison agissent mais les lashuntas ont précipité ses plans en prenant contact avec vous. Il a donc fallu qu'elle vous fasse venir en ville plus vite que prévu pour faire disparaître la troupe d'étranger avant qu'elle ne découvre toute la vérité et ne devienne une nuisance. Quand à ces raisons d'agir ainsi les lashuntas ne savent malheureusement que conjecturer.

La reine légitime n'est plus que l'ombre d'elle même ; son esprit irrémédiablement abîmé par la dragonne ne guérira probablement jamais. Elle a des absences et perd périodiquement la raison mais pire que tout son intellect jadis affûté est désormais incapable d’appréhender les tâches les plus simples. Profitant d'un des rares moments de lucidité de Talendia, Eyrin parvient à obtenir les réponses qu'elle recherche. Le "poison des rois" comme il se fait appeler est une substance aux effets atroce réservée à l'usage des monarques. Le secret de l'antidote est jalousement gardé et elle en ignore la composition mais elle a été exposée dès son plus jeune age à un dosage faibles et continu afin d'y être immunisée. D'après un alchimiste pourrait réaliser un antidote à partir d'une goutte de son sang. Elle accepte de lui en donner une coupelle si de son côté Eyrin lui promet de ne pas révéler aux elfes que leur reine a survécu dans son état d'amoindrissement actuel.

_________________
"Oh! blame not the bard." Thomas More
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Debriefing de Campagne] - Pathfinder : L'oeuf du temps   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Debriefing de Campagne] - Pathfinder : L'oeuf du temps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Campagne Pathfinder
» (COMPLET) Campagne PATHFINDER
» Campagne Pathfinder Kingmaker
» Crowfunding - Campagne Pathfinder "La colère des justes"
» [Full] campagne pathfinder

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'alliance des seigneurs d'Aleth :: Jeux de rôles-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com