L'alliance des seigneurs d'Aleth

Association de jeux de rôles et jeux de plateau de Saint Malo
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Apocalypse World

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Silerias (Greg)

avatar

Messages : 21
Age : 46
Je vis à : Saint Malo en semaine, Saint Léry certains WE
Je joue a : jeux de rôles et plus si affinité.
Je masterise : des tas d'Apocalypseries... Et des tas d'autres trucs aussi...

MessageSujet: Apocalypse World    Jeu 19 Oct - 13:48

Les protagonistes :

Kimberly, la Battlebabe
Des yeux de glace, une bouille adolescente, des cheveux châtains clairs tressés en couettes, un mini short, un top sexy, une jolie chaîne argent et swaroski cœur croisée autour de sa poitrine. Elle chevauche Buny, un chopper tuné de rose « Hello Kitty », rapide, avec des reprises, mais peu fiable.



Son shotgun à la crosse incrustée de strass, balance des rafales de 3 bastos qui déchirent et ses réflexes impossibles en font une adversaire redoutable.
Kimberly se rend utile à  Utopia en tant que gardienne de la tour de guet est, où Elle a élu domicile.
Elle peut se fier à M. Eowyn, Olivier Eeprom, et Misuzu tandis que Bob « le sans gland » et Dusk Jackson ne lui semblent pas fiables.

M. Eowyn, le Maestro D'
Un homme mince dont les mains, particulièrement flexibles, semblent capables de prouesses. Il a le  teint de porcelaine, le regard vif et lumineux. Il porte un tuxedo blanc renforcé toujours immaculé et des bijoux.
Son arme de prédilection,  outre la manipulation des informations, est un couteau à cran d'arrêt qu'il n'utilise que rarement.
M. Eowyn est le propriétaire de l'Hubris, un restaurant très chic installé dans un ancien bâtiment officiel de l'âge d'or au fronton à colonnades, en plein centre d’Utopia. Il propose un assortiment de plats cannibales. Ce restaurant fait, par ailleurs, office de salon philosophique et vivre des défilés de mode. L'Hubris est tenu et défendu par une vingtaine de « Caméristes », à la perruque poudrée, vêtus de redingotes ou de robes à frou frou, ils sont armés de  pistolets mitrailleurs Thompson. Le Hubris est un lieu pour ceux qui affectionnent la viande, le port du masque, les parfums capiteux et les velours cramoisis.
Parmi les clients habitués de l'Hubris, on peut noter l’une des famille dirigeante d'Utopia :  les Williams, Brandon, Branda et Brandy qui ont particulièrement apprécié la mise en scène « filet de sirène ». Il y a également Boris, l'Ogre, le Baron, le Fat, un seigneur de guerre qui pourvoit, tant en quantité qu'en qualité, à l'acheminement de « denrées fraîches »… Il paie bien, est essentiel à la pérennité de l'Hubris, mais n'a aucune classe, mange particulièrement salement et nuit à l'image impeccable de l'établissement par ses manières dégoûtantes.
Monsieur Grey,  le chef de la maison Grey, veut depuis longtemps investir dans l'Hubris afin de lui donner une touche plus « disco », mais n'est pas encore parvenu à ses fins. Madame Alen, héritière, avec son jumeau, des fondateurs d'Utopia, a, dans sa folie scarificatrice et sa dévotion envers M. Eowyn, investie la fortune familiale pour faire de l'Hubris ce qu'il est aujourd'hui. Depuis, ce délire est allé trop loin. Après l'ablation puis la consommation du bras de sa sœur, M. Alen n'a de cesse que de tenter de faire fermer l'Hubris.
C'est Dusk Jackson que M. Eowyn préfère et Misuzu qu'il trouve la plus attirante.

Olivier Eeprom, le Savvyhead
Un homme plutôt replet aux yeux calmes et au visage plutôt expressif, dont l'apparence ne semble pas la priorité. Il porte habituellement une barbe de plusieurs semaines, un jean élimé tenu par un ceinturon en cuir, une chemise à carreaux ouverte négligemment sur un tee-shirt blanc et une paire de lourdes chaussures de sécurité noires. Il peut aussi revêtir un scaphandre de plongée de l'âge d'or,  un truc bourré de technologies oubliées.
Olivier s'est installé, à l'intérieur d'Utopia, dans un ancien garage plein de matériel radio et truffé de pièges.  Il est en charge, ainsi que ses confrères Max et John, de maintenir en état l’antique et très complexe système de purification de l'eau de la source d'Utopia. Il rêve d'élaborer un dispositif de culture hydroponique…
C'est Dusk Jackson qu'Olivier trouve le plus bizarre et pour lui, c'est Bob le sans gland le plus gros problème potentiel.

Bob, le sans gland,  le Gunlugger
Des yeux de dingue,  un visage couturé de cicatrices,  un corps trapu dans une ancienne armure anti émeutes bricolée maison, cet homme est un arsenal ambulant : fusil de sniper high tech avec silencieux sur l'épaule, shotgun au canon scié sur la hanche, magnum en holster et énorme couteau bowie dans la botte. Pour ce sociopathe, qui loue ses services au plus offrant de paie et de sensations, les autres, c'est « tous des connards… J'les butte ! ». Combien de temps les seigneurs de la guerre toléreront-ils son imprévisibilité ?
Bob s'est installé dans l'Bordel, la zone tampon à l'extérieur d'Utopia où traînent les clodos, qui semblent préférer s'agglutiner dans son dangereux entourage que de finir chez M. Eowyn.
Kimberly et Bob se sont battus côte à côte. Dusk Jackson l'a laissé pisser le sang sans intervenir et décidément,  Misuzu est la meilleure, elle sait comment réparer un corps fracturé.

Misuzu, la Angel
Une femme aux phénotypes asiatique et occidental métissés, aux cheveux châtains et aux yeux bleus clairs. Elle dissimule, sous une robe longue et classique, un gilet de protection et affiche sa fonction par une ceinture de travail, un sac bandoulière, des gants et un chapeau. Pour se défendre,  le cas échéant,  lorsque son statut de Angel ne suffit pas, elle peut recourir à un long couteau aussi pratique pour ouvrir les morts, les blessés ou les emmerdeurs.
À l'infirmerie qu'elle administre dans le centre d'Utopia,  elle est aidée par Yukito,  le pharmacien et Kanna, l'anesthésiste: son frère et sa soeur aînés.
Lorsque ça s'est avéré nécessaire,  Olivier a su donner des coups de main. Il a même aidé à sauver une vie. Avec le comportement casse cou qu'elle ne semble pas prête à abandonner, Kimberly est sans doute celle qui est vouée le plus vite à l'autodestruction. À force de venir faire réparer ses récurrents petits bobos à l'infirmerie,  Bob a, finalement, toujours été à ses côtés et a vu tout ce qu'elle a vu.

Dusk Jackson, le Brainer
Difficile de lui coller un genre derrière son masque « façon Bane » et sa combinaison de cuir aux sangles toutes opérationnelles pour une séance de bondage. Il a les yeux aussi pâles que son teint et un corps anguleux. Le bras gauche de Dusk est une prothèse murmurant  au maelstrom psychique, maintenue par des boucles et des bretelles, facilement entretenue et sur laquelle il peut adapter de nombreux outils polyvalents : seringues, scalpels, crochets, pinces…
Dusk Jackson travaille essentiellement, en tant qu'agent de l'ombre, pour Monseigneur, le seigneur de la guerre ayant la main mise sur les mines au nord d'Utopia.
Dusk à longuement suivi M. Eowyn et connaît bien ses petits trafics. Kimberly a, un jour été contrainte de dormir en sa présence et lui a sans doute révélé quelques secrets sur l'oreiller. Quant à Bob, c'est ouvertement celui qui déteste le plus Dusk.


Dernière édition par Silerias (Greg) le Mer 8 Nov - 8:09, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zarkia

avatar

Messages : 69
Age : 29
Je vis à : Saint-Malo
Je joue a : FFRK

MessageSujet: Re: Apocalypse World    Sam 21 Oct - 13:40

Merci pour la présentation des personnages!

Juste une petite chose par contre, le pharmacien ne s'appelle pas Yukiko mais Yukito.
Et je ne sais pas si ça vaut le coup de le préciser, mais lui et Kanna sont mon frère et ma soeur ainés!
Je rajouterais juste que nous sommes métissés japonais/européens, ce qui peut se remarquer à nos prénoms!

Pas besoin de rajouter cela dans la présentation, corriger le nom du frangin suffira =p
Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Silerias (Greg)

avatar

Messages : 21
Age : 46
Je vis à : Saint Malo en semaine, Saint Léry certains WE
Je joue a : jeux de rôles et plus si affinité.
Je masterise : des tas d'Apocalypseries... Et des tas d'autres trucs aussi...

MessageSujet: Re: Apocalypse World    Mar 7 Nov - 15:02

H.K. Earp, le Hardholder
Ce type a un corps massif enveloppé dans un long cache poussière qui renforce encore cet aspect imposant. Ses yeux inspirent l'obéissance et son visage aristocratique est surmonté d'une toison châtain et d'un large stetson. Habillé, tel un héros des westerns de l'âge d'or, accompagné en permanence du doberman robotique « K.nine », H.K. est le taulier  d’Utopia. Depuis quelques années,  pour éviter une guerre civile qui aurait déséquilibré toute la région,  il a accepté de maintenir l'ordre et l'équilibre entre les familles d'Utopia. C'est lui qui fait en sorte que, dans ce nid de 300 crotales paresseux, drogués, décadents et pervers, on ne s'entretue pas trop.
Pour le seconder dans sa tâche,  H.K. s'est entouré d’une quarantaine de Shérifs plutôt disciplinés, originaires, comme lui, l’ancien seigneur de guerre, de l’extérieur de la communauté et de ses intrigues. Les Shérifs sont équipés de colts .45 récupérés et remis en état de marche et protégés de longs manteaux de cuir.
Utopia est une grande communauté reposant, outre la récup, la chasse et une agriculture sommaire, sur un marché bien connu et très fréquenté. La communauté impose, par ailleurs,  un tribut aux seigneurs de la guerre venant commercer et aux familles dirigeantes en échange du maintien de la paix. En ville, sous la gestion directe de H.K., il y a également une armurerie composée d'armes de fortune, récupérées ou bricolées, un garage  contenant 4 véhicules utilitaires et 4 véhicules de combat et des défenses improvisées composées de béton,  de plaques de tôle et de barres de fer, derrière lesquelles se replier.
H.K. Earp semble avoir toujours été proche de James Mustang. Des rumeurs prétendent qu'il serait le père du driver.

James Mustang, le Driver
Il est jeune, moins de 25 ans, il est beau, il a un physique plutôt solide et un regard dur. Il porte une combinaison moulante intégralement en cuir, qui lui donne un look façon cyber punk japonais. Ce look est parachevé par deux mains cybernétiques particulièrement réactives en céramique blanche semblant fragiles comme de la porcelaine mais surtout très complexes.
James est l’héritier prodigue et rebelle de Dona Wicher. S’il rejette sa mère, comme l'ado qu'il demeure,  il ne rejette pas pour autant son niveau de vie et tente de le conserver en se faisant gigolo. Malgré tout, il est plutôt habile pour se tirer des mauvais pas, comme si sa désinvolture était aussi son meilleur atout. Il pilote « Kit », un coupé Ford Mustang noir mât en parfaite condition, à l'allure puissante. C'est une bagnole agressive, à l'entretien facile, gourmande en carburant et bruyante.
Mustang s’est pris à rêver de liberté en regardant l'horizon sur le toit de l'Hubris en compagnie de M. Eowyn.  Semblant conforter les rumeurs selon lesquelles il serait son père,  H.K. a déjà tiré James de sacrés emmerdements.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Apocalypse World    

Revenir en haut Aller en bas
 
Apocalypse World
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Apocalypse World [mini-campagne] [24 février]
» Terraria : Apocalypse world et nouvel maj
» Apocalypse World/Oltréé! - 03/05/2014 - Hall
» Apocalypse World "Point 0" 20/09/14
» 11/05/2013 - Apocalypse World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'alliance des seigneurs d'Aleth :: Jeux de rôles :: Le coin de Silerias-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit