L'alliance des seigneurs d'Aleth

Association de jeux de rôles et jeux de plateau de Saint Malo
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 l'histoir du monde d'anima (Gaia) pour ceux que sa intéresse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Landsrad
Roliste 24 père niv 5.1
avatar

Messages : 1855
Age : 39
Je vis à : st malo
Je joue a : au Jdr
Je masterise : vampire , Abérrant , anima

MessageSujet: l'histoir du monde d'anima (Gaia) pour ceux que sa intéresse   Ven 24 Mai - 5:46

Au commencement de la Terre, tout était Chaos. Les peuples barbares et païens s'entretuaient sans jamais chercher à élever la race humaine au delà de l'animal. Des siècles voire des millénaires se déroulèrent ainsi dans l'obscurantisme et la superstition. Au fil des conflits, des peuples prirent le dessus et commencèrent à poser les bases d'une civilisation digne de ce nom. Des Empires magnifiques et décadents régnaient par la terreur sur les autres peuples, et se succédaient comme des feux de paille.
Et parmi eux, il apparu un jour un Empire qui était le plus grand et le plus puissant d'alors, et qui domina sans ombre tout le reste de Gaïa : l'Empire de Salomon. Certains disent qu'il avait pactisé avec les forces démoniaques pour acquérir tous ce pouvoir, d'autres disent que c'était alors l'âge d'or du monde de Gaïa, un état de civilisation et de connaissances jamais égalées. Toujours est-il que cette puissance permit à Salomon, sous l'égide de l'Empereur Andromalius, d'asservir tout Gaia.
Pourtant, les lumières de cette civilisation s'éteignirent en une nuit, les sept heures de feu, lorsqu'un grand cataclysme détruisit cette société maléfique qui asservissait l'humanité grâce à sa science impie. Du puissant Empire de Salomon, il ne resta plus qu'une parodie de civilisation, archaïque et vieillissante, impuissante face aux autres nations qui s'élevaient, et trop occupée à ressasser sa gloire passée pour tenter de se relever dignement.
D'autres empires lui succédèrent, sans jamais atteindre toutefois la puissance sans partage du Salomon d’autrefois. Le Stigya connut ainsi son âge d'or. Puis vint l'invasion du Phaïon par le puissant empire oriental du Kuon Teikoku, qui se sépara ensuite pour donner naissance aux pays du Lannet et du Shivat.
Au sud, la guerre des sultans aboutit à la fondation du Kushistan. Pendant ce temps, au nord, la Caste de Holst fonda le royaume du Haufmarsormen, qui se désagrégea quelques siècles plus tard dans une lutte de clans stérile.


Les Guerres de la Croix

Au milieu de ce chaos, a
pparut Abel. C'était un jeune garçon âgé d'à peine 10 ans qui se présenta à Nezath, dans le territoire de ce qui est aujourd'hui "le Domaine". Ce jour là, Nezath était en proie à une attaque menée par un groupe de mercenaires désireux de piller et détruire. Lorsqu'il apparut, personne ne put lever la main sur lui. S'avançant devant l'arrogant capitaine des mercenaires, il parlementa, avec l'innocence d'un enfant et la sagesse d'un vieillard. Le chef de la compagnie compris immédiatement que cet enfant n'était pas comme les autres. Aussi décida-t-il de le suivre, jusqu'en enfer s'il le fallait. Cet homme s'appelait Pietro Giovanni et serait le premier apôtre d'Abel.
Celui-ce se présenta comme le Messie d’un dieu unique inconnu jusqu’alors. Il disait que tous étaient égaux devant Dieu, que chacun avait une place dans sa Maison. Il enseigna la piété et la miséricorde. Le paganisme et la superstition n’avaient pas leur place dans ses préceptes, pas plus que ceux qui les manipulaient. Onze autres apôtres le rejoignirent et ensembles, portèrent sa parole autour de lui. Abel se lança alors dans une grande campagne d'unification des terres des hommes, afin de créer un seul et unique empire, puissant et juste, qui n'aurait à cœur que la paix et le bonheur de ses sujets. Ce fut le début des Guerres de la Croix.
Alors qu'il pacifiait les terres du nord, une gigantesque bête venue des enfers se dressa contre le messie. Cette créature s'appelait Fenrisulf et était l'un des grands démons qui terrorisait ce pays. Nul, ni homme ni dieu, n'avait jamais pu le vaincre. Mais Abel y parvint. C'est alors que l'un de ses apôtres, Saulo, prit le sang de la bête et en oint le front d'Abel, traçant une croix. A partir de cet instant, Abel serait connu sous le nom de "Christ".
Le Christ fut près de réussir à unifier le monde connu sous son dogme, mais il fut trahi. L'ersatz de royaume corrompu qui avait autrefois constitué le coeur du brillant Empire de Salomon jalousait le Christ et refusait de se soumettre. Aussi payèrent-il l'un de ses apôtres, Iscariote Sith, pour qu'il leur livre Abel. Le fils de dieu fut alors vendu par l'un des siens en échange des Trente Pièces de Métal Noir dont on dit qu’elles contenaient les connaissances nécessaires pour détruire Gaïa. A 28 ans, le Christ fut crucifié et expira après treize heures de tourments passées sur une croix attachée aux murailles de la cité de Salomon, seul témoignage encore debout de l'existence de l'Empire du même nom.
"A sa mort, le ciel ne s'assombrit pas, la terre ne s'ouvrit pas, le soleil ne prit point la couleur du sang. Il mourut, tout simplement."
Le reste agonisant de Salomon fut détruit par les onze apôtres resté fidèles au Christ, et la cité Vaticane d’Archange fut fondée sur ses ruines, autour de la tombe d'Abel. Son Empire fut partagé en onze Royaumes Saints dont les apôtres devinrent les gouverneurs spirituels, puis les rois saints. Les pratiques païennes furent durement réprimées. Les apôtres, dotés d’une longévité exceptionnelle, moururent cependant les uns après les autres et des tensions naquirent entre les Royaumes Saints, désormais aux mains de leurs successeurs.


La Guerre de Dieu


Après sa trahison, Iscariote disparut avec ses pièces de métal sombre et nul n'entendit plus jamais parler de lui, jusqu'à son petit fils, Rah Sith. Ce dernier avait fondé une puissante nation sur l'île de Tol Rauko, dont la capitale s'appelait "Judas". A l'aide de ses plus puissants lieutenants, connus sous le nom de "Confrérie de Rah", il unifia toutes les personnes qui avaient refusé les dogmes de l'Église ou avaient été persécutés par elle, ainsi que des créatures démoniaques qu'il avait à son service, et se lança à l’assaut du reste du monde en l’an 223 après Abel, déclenchant alors la "Guerre de Dieu". Rah souhaitait non seulement conquérir Gaïa mais aussi détruire toutes les religions, jusqu'à Dieu lui-même, afin libérer les hommes de leurs chaînes.
Zhorne Giovanni, descendant de l'apôtre Pietro Giovanni, celui qui fut le premier Apôtre d'Abel, mena une lutte désespérée contre Rah. Après une longue et douloureuse guerre, Rah fut contraint à se replier sur Judas, où Zhorne Giovanni le poursuivit, alors que plusieurs millions de combattants s'affrontaient sur le champ de bataille de Terminus. A ce moment, Rah fit appel à toute la puissance qui lui avait été accordée par ses pactes impies afin de détruire Gaïa, en déchaînant un cataclysme surnaturel qui amena le monde au bord de la ruine. Seule une intervention divine permit l'éradication de Rah et de ses armées maudites après cela. Au final, plus de cent millions d’êtres étaient morts pendant cette guerre, les civilisations étaient au bord de l’extinction et deux continents entiers avait purement et simplement disparus de la surface de la terre. La haine entre les hommes avait atteint des sommets sans précédents et les survivants massacrèrent ceux qui n’étaient pas des leurs.
A ce titre, la légende dit aussi qu'autrefois, les hommes n'étaient pas les seuls êtres à marcher sur terre. Il existait, dit-on, des elfes, des anges, des hommes-félins et même des cyclopes, qui s'étaient battus aux côtés de Rah ou de Zhorne Giovanni. Mais au terme de la guerre, Dieu n'autorisa que les seuls humains à fouler le sol de Gaia, et les autres races disparurent, entrant dans la légende.


Le Sacro-Saint Empire d'Abel


Victorieux, Zhorne Giovanni revint à Archange, détruisant tous les pillards pour sécuriser le territoire. Il donna à ses 4 plus grands généraux le titre de Seigneurs de la Guerre et créa la charge d’Archevêque suprême pour diriger l'Église. Il sépara les terres en principautés pour assurer leur stabilité et désigna des nobles et ecclésiastiques comme gouverneurs.
Le 16 septembre 233, âgé de 27 ans, Zhorne Giovanni fonda le Sacro-saint Empire d’Abel dont il se proclama simultanément Empereur et Souverain Pontife, sous le titre de "Sacro-saint Empereur". Cette charge lui octroyait le droit de diriger l'Empire politiquement, militairement et spirituellement. Néanmoins, il délégua le pouvoir spirituel à l'Archevêque suprême et le pouvoir militaire à ses quatre Seigneurs de la Guerre. Puis il fonda l’Inquisition, pour combattre les menaces surnaturelles, et l'ordre des Templiers de Tol Rauko. Ces derniers établirent leur base sur l'île du même nom, qui fut autrefois le cœur de la confrérie de Rah et le point de départ de la guerre de dieux. Cet ordre saint avait pour charge de rechercher les reliques du passé, les artefacts surnaturels et de les mettre en sécurité, au cœur de leur île, là où nul ne pourrait jamais les atteindre et s'en servir pour asservir l'humanité.
Après cela, le jeune Sacro-saint Empereur repartit au combat pour annexer de nouvelles principautés, chasser les païens et autres opposants à l'Église et à l'Empire. Ce furent les Guerres d’Unification. Zhorne Giovanni parvint à conquérir tout le Vieux Continent, puis les nations insulaires de Lannet et Shivat et envoya une armée conquérir le continent ouest. L’Empereur retrouva sa femme au bout de 50 ans de combats et s’éteignit enfin à l’âge de 149 ans en l’an 355. Lazare, son fils, hérita de sa charge. Et pendant 6 siècles les Giovanni dirigèrent le Sacro-Saint Empire d'Abel, lui apportant une prospérité sans précédent dans l'histoire des hommes. Bien sûr, il y eut quelques rébellions et d'autres difficultés, mais l'Empire sut toujours les négocier habilement et éviter autant que possible les effusions de sang.


La déchéance de l'Empire


Vint alors Lascar Giovanni, Empereur corrompu et cruel, qui instaura la décadence à la cour impériale. Il poussa son épouse au suicide après la naissance de son fils, Lucanor. Plus tard, il enferma ce dernier dans un labyrinthe, alors que le petit garçon n'avait qu'à peine 7 ans. Pourtant, 2 ans plus tard, Lucanor, exsangue mais libre, se présenta devant son père après avoir vaincu le labyrinthe. La seule réponse de Lascar fut: "Je ne t'attendais pas si vite". Ce ne fut qu'une des nombreuses atrocités perpétrées par cet Empereur.
Au terme de plusieurs années d'un règne ignoble de Lascar Giovanni, Elias Barbados, le plus jeune de ses Seigneurs de la Guerre se rebella contre son seigneur et tenta de le forcer à abdiquer au profit de Lucanor, alors âgé de seulement 13 ans. Lascar, isolé et bouffi d'orgueil, refusa et obligea son fils à le tuer avec l’épée impériale de Zhorne. Déclaré parricide, Lucanor ne pouvait plus prétendre au trône. Lui-même admit qu’il ne serait pas sage de succéder à son père dans de telles conditions.
Elias fut alors nommé Sacro-Saint Empereur, avec l’appui des autres Seigneurs de la Guerre et de l’Archevêque suprême Augustus. Incapable de punir le jeune Lucanor, qui n'avait été qu'une victime de plus de la folie de Lascar, le nouvel Empereur accorda au jeune garçon la gouvernance du Lucrecio, une lointaine principauté arriérée et pauvre qui lui revenait de droit par sa mère. En 957, les Giovanni abandonnèrent donc le trône du Sacro-Saint Empire.
Elias fut un excellent Empereur, mais il connut la douleur de perdre son épouse à la naissance de sa première fille, Élisabeth. Il imputa ce malheur à sa fille et la confia à sa garde personnelle, l’Ordre du Ciel, évitant autant que possible de se retrouver en sa présence.
Augustus, Archevêque suprême et ami d’Elias, finit par mourir. L'Empereur le remplaça en 986 par une jeune abbesse de 26 ans, Eljared, à la surprise générale. Cette décision, qui allait à l’encontre de toutes les traditions ecclésiastiques, provoqua la colère de beaucoup de membres de l'Église. Mais Elias fit la sourde oreille et, bientôt, ne prit plus aucune décision sans en référer d’abord à Eljared.
Maximilian Hess, seigneur de la principauté du Remo, accusa alors Eljared de sorcellerie et d’avoir envoûté Elias. Il déclara que tout son passé était fictif, et que l'abbesse nommée Eljared n'avait jamais existé. En réponse, le Remo fut rasé par l’armée impériale. Certains seigneurs, horrifiés par cette cruauté, déclarèrent leur principauté indépendante du Sacro-Saint Empire d'Abel.
Eljared, par la voix soumise d'Elias, déclara alors la guerre à tous les royaumes rebelles, ordonnant qu’on les rase à leur tour. Mais deux ans plus tard, la veille de la fin de l'année 988, le Seigneur de la Guerre Tadeus Von Horsman, ami personnel d’Elias et général des armées d’Archange, supplia l’Empereur pour qu’il cesse ces atrocités. Ce dernier refusa et Tadeus n'eût d'autre solution que de mener un coup d'état pour déposer Elias, comme lui-même le fit avec Lascar autrefois. Élisabeth tenta en dernière instance de faire entendre raison à son père, mais celui-ci, devenu fou, l’accusa de tous ses maux et tenta de la tuer. Kisidan, capitaine des chevaliers de l’Ordre du Ciel et garde du corps personnel d'Élisabeth, s’interposa et n’eut pas d’autre choix que de tuer son Empereur.
Une énorme tempête se leva cette nuit là et couvrit le ciel de Gaïa. Les cieux devinrent rouge sang, les océans s'assombrirent et la terre trembla. Cette évènement est aujourd'hui connu sous le nom de "Rupture des Cieux". Ce fut la dernière fois que l'on entendit parler d'Eljared.
Après cela, Tadeus et l’Ordre du Ciel se mirent au service d'Élisabeth, la déclarant héritière légitime du trône d’Abel, à seulement 13 ans. Mais les principautés rebelles refusèrent de l’accepter, arguant qu'une enfant ne saurait diriger un Empire, et certains Seigneurs de la Guerre se proclamèrent eux-mêmes souverains des territoires qu’ils contrôlaient. Matthew Gaul, l'un des quatre Seigneurs de la Guerre d'Elias, alla jusqu'à s'emparer du pouvoir en Togarini avant de déclarer la guerre à la nouvelle impératrice.
Quant à l'Église, elle nomma elle-même un nouvel Archevêque suprême, Magnus, alors que cette nomination aurait normalement dû échoir à Élisabeth. Prenant ses distances avec le pouvoir impérial, le nouvel Archévêque suprême décida de ne plus résider à Archange mais au Domaine, les terres exclusives de l'Église situées au Sud du Remo.


Aujourd'hui


Six mois ont passés depuis la Rupture des Cieux. La lutte entre l’Impératrice, les Seigneurs de la Guerre et l'Église se prépare, alors que des principautés se déclarent indépendantes à tour de rôle et que renaissent les conflits frontaliers ancestraux. Le territoire du Sacro-Saint Empire s'est réduit comme une peau de chagrin, mais plusieurs principautés ont décidé de rester fidèles à "l'Impératice enfant", offrant un soutien inconditionnel à Élisabeth.
Pour sa part, Matthew Gaul a réussi à unir son Togarini au Remo et au Bellafonte, formant une coalition nommée "l'Alliance Azur", directement opposée à l'Empire. De son côté, le Lucrecio, devenu en à peine 30 ans la nation la plus riche, prospère et avancée du monde sous l'impulsion de Lucanor Giovanni, se pose désormais en arbitre entre l'Église de Magnus, le Sacro-Saint Empire d'Élisabeth et l'Alliance Azur de Gaul.
Les terres glacées du nord se sont désolidarisées de l'Empire et se ruinent en luttes de clan stériles. Les riches nations marchandes du Gabriel et du Phaïon affichent leur neutralité pour poursuivre leur profit mais sont de plus en plus sommées de choisir leur camp. Les nations Tayahars du sud, désormais indépendantes, n'hésitent plus à afficher publiquement le retour à leur ancienne religion Al-Enneath, étouffée par sept cents années de domination vaticane, et le spectre d'une guerre sainte entre le royaume de l'Argos, bras armée de l'Église, et les nations vénérant l'ancien dieu Jihamath se fait de plus en plus présent. Enfin, les nations extrême-orientales du Lannet et du Shivat ont rejeté l'Empire et fermé leurs frontières, s'enfermant dans l'autarcie la plus totale tandis qu'ils reviennent en force à leurs anciennes traditions du Shukyokami.

Nous sommes en 989 après Abel, le Chaos s'étend sur Gaïa. Certains l'ont senti, quelque chose s'est mis en marche, pour le meilleur ou pour le pire, nul ne le sait. Mais tous comprennent peu à peu que la face de Gaïa sera changée à jamais

_________________
Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue.
Albert Einstein
Revenir en haut Aller en bas
Landsrad
Roliste 24 père niv 5.1
avatar

Messages : 1855
Age : 39
Je vis à : st malo
Je joue a : au Jdr
Je masterise : vampire , Abérrant , anima

MessageSujet: Re: l'histoir du monde d'anima (Gaia) pour ceux que sa intéresse   Mer 19 Aoû - 12:02

Classe de personnage jouables sont répartis entre six archétype.
-combattants, psy, mystique, furtif, artiste martial et sans classe.
Certain font partie de deux archétypes se sont les classes mixte.

Guerrier : classe combattante . le guerrier englobe tout personne qui dédis sa vie au combat sous toute ses formes. Capable de maîtrisé toutes forme de combat et utilisé l'énergie animique au combat.
les chevaliers de la table ronde, soldat et garde de classe supérieur le heros de Berserk .

Guerrier acrobate : classe combattante . le guerrier acrobate est un guerrier qui optimisé sont agilité et sa rapidité.Très fort en esquivé il est capable de courir, tomber, sauter avec une habilité hors du commun.Les heros de "l'attaque des titans"

Paladin : classe combattante. Les paladin sont des combattant axer sur la défense qui s'appuis sur certain capacité mystique. Capable de repousser les créatures surnaturel .
Les guerriers saint le heros du filme constantine

Paladin noir : classe combattante. Opposé au paladin le paladin noir est axé sur l'attaque et utilise des capacité mystique pour invoqué des créature surnaturel.
Elric de mélnilbonée

Maître d'armes : classe combattant. Le maître d'arme est le tank par excellence, il manie un grand nombre d'armes différentes et porte des armures lourde. C'est un expert en technique de combat.
Conan le barbare,Ghorghor Bey

virtuose Martial :classe Artiste Martial. Le virtuose martial est un spécialiste des technique Ki. Il contrôle sont corp et son esprit à la perfection. Avec le temps il deviendra un combattant incroyable capable de prouesse surhumaine.
les chevalier du Zodique, les ninjas de naruto

Tao : classe Artiste Martial et combattante. Le tao est un expert en combat main nue. Il maîtrise un grand nombre d'art martiaux pour les combiner et faire sont porpore style. Il connait très bien sont corp et ses capacités, capable d'utiliser des technique Ki.
Les heros de dragon ball, Kenshiro

Explorateur : classe furtif. L'explorateur est l'aventurier par exelence. Capable de voyager seul sur de grande distance et paré à toutes sortes de danger. Toujours attentifs rarement surprit. L'explorateur est plus alaise dans la nuture que dans les cité.
Aragorn, phileas fogg.

Ombre : classe combattante, furtif. L'ombre est un combattant qui préfère rester cacher pour frapper au bon moment. Capable de grande prouesse de combat elle sont généralement rapide et agile.
les Ninjas du japon médieval

Voleur : classe Furtif. Le voleur est un grand classique. Agile et discret il exel dans le domaine du volé en tout genre. Faible combattant il préfère esquiver plutôt que d'affronter de face.Ali baba, Jack Sparow

assassin : classe furtif. L'assassin est un expert pour tuer ses victimes rapidement et ou discrètement. Expert en tromperie et dupruie , il connaît une grande gamme de poisons. Assasin creed

Sorcier :classe Mystique.spécialiste des arts occulte le sorcier utilisé les énergies mystique afin de créé de puissant sorts. Il possède aussi de bonnes connaissances intellectuelles, surtout dans la magie et le monde occulte.Gandalf, Elminster,

Mage de bataille : classe mystique et combattante . le Mage de bataille est le mélange entre un guerrier et un sorcier. Même si il n'est pas aussi bon dans ses deux domaines que les classe de base, il combine l'art de la guerre et celui de la magie pour sublimé le tout

Illusionniste :classe furtif et mystique .les illusionniste combinent leurs aptitudes à la tromperie avec la magie. Il est difficile de savoir si leurs actions sont dues à la magie ou à leurs compétences. Maître de l'escamotage ils évitent les combats de front.

Sorcier Mentaliste : classe mystique et Psy . Le potentiel des sorciers mentaliste est énorme. Les personnages de cette classe se vouent au contrôle de la magie et des matrice psychique. Ils peuvent parer à toutes éventualité grâce à leurs nombreuses capacités surnaturel. Cela dit c'est au détriments de leurs compétences secondaire.

Convocateur : classe mystique. Le convocateur à la capacité d'appeler des créatures surnaturelle et de les soumettre à sa volonté. Les convocateurs n'ont pas de grande capacités physique et ne savent pas forcément utiliser la magie. Cependant les créatures qu'ils invoquent peuvent être doté de grande capacité en tout genre. Les convocateurs peuvent aussi appeler à l'aide de grande puissance supérieure surnaturelle.

Guerrier convocateur: classe mystique et combattant. les personnages guerriers convocateurs réunissent de bonne capacité martial avec de l'invocation pour les aider en combat. Comme toute classe mixte les guerriers convocateurs sont assez faible en compétences secondaire.

Mentaliste : classe Psy. le mentaliste se consacre au développement maximal de ses pouvoirs psychiques. Il possède de vaste pouvoir et discipline mental. Il as aussi de bonne connaissances dans les domaine intellectuels.  Sa condition physique et ses résistances sont elle plus faible.

_________________
Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue.
Albert Einstein
Revenir en haut Aller en bas
 
l'histoir du monde d'anima (Gaia) pour ceux que sa intéresse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite pub pour ceux que ça intéresse bien sûr ^^
» Petit jeu débile pour ceux qui s'ennuient
» pour ceux qui n'aiment pas forcément...
» Pour ceux qui ne me connaissent pas .................
» Pour ceux qui aiment rigoler...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'alliance des seigneurs d'Aleth :: Jeux de rôles-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit